Le programme d’isolation à un euro : décryptage

isolation

De nombreux Français souhaitent optimiser leur confort en hiver. Pourtant, ils se trouvent bloqués dès qu’ils doivent débourser de l’argent pour effectuer les travaux. C’est la raison pour laquelle l’État a mis en place le dispositif d’isolation à un euro. Avant de se lancer, voici quelques points à savoir à propos de ce programme.

Quels sont les objectifs du programme d’isolation à un euro ?

Le programme d’isolation à 1 Euro a pour objectif d’aider les familles à réaliser les travaux d’isolation. En effet, il est désormais possible d’isoler l’habitat pour la modique somme d’un euro. Créé par le Ministère de l’environnement, ce dispositif incite les sociétés polluantes à financer l’intégralité des travaux en contrepartie d’une exonération de la taxe carbone. Chaque année, le gouvernement détermine un nombre de ménages, pour isoler leurs domiciles, par ces distributeurs d’énergies. Ainsi, les foyers éligibles peuvent à présent limiter la consommation énergétique de la maison à moindres coûts.

Une habitation mal isolée est énergivore et donc, consomme beaucoup d’électricité. De plus, le froid peut pénétrer facilement dans ces habitats. Ce qui va davantage solliciter les systèmes de chauffage. Ce qui n’est pourtant pas le cas, si la qualité de l’isolation est impeccable. Elle permet d’éviter les pertes thermiques tout en réduisant le travail des chaudières. Elle offre également la possibilité de diminuer l’impact environnemental que les matériels polluants peuvent entraîner. Au cas où les fournisseurs d’énergies ne respectent pas leur engagement, ils devront payer des amendes et des pénalités à l’État.

Qu’en est-il du champ d’application du dispositif ?

Bien qu’isoler à un euro permette de bénéficier d’un meilleur confort au quotidien, le programme ne concerne pas tout le monde. Pour être éligible au dispositif, il faut remplir un certain nombre de critères. Il faudra être propriétaire occupant ou locataire d’une maison de plus de deux ans. Le foyer doit également disposer d’un revenu fiscal en dessous du seuil fixé par les impôts. Par ailleurs, il ne faut pas essentiellement se chauffer à l’électricité. Il convient aussi de noter que la subvention ne concerne pas tous les travaux d’isolation.

Seuls, les combles perdus sont concernés par ce type de programme. À noter qu’il ne s’agit pas d’un choix anodin, car cette technique d’isolation réduit la déperdition de la chaleur. Et donc, grâce à l’isolation à 1 euro, les foyers français pourront bénéficier d’une économie d’au moins 25% sur la facture de chauffage. Ce qui représente une économie annuelle de 400 euros, voire plus dans certains cas. Les ménages concernés par le dispositif sont uniquement ceux qui possèdent un revenu modeste ou très modeste. Si le foyer répond à ces critères, il devra se rapprocher d’une entreprise RGE afin de bénéficier d’un certificat d’économies d’énergie ou CEE.